30 façons de sortir de sa zone de confort

1. Changer de trajet le matin. Voire essayer un nouveau moyen de locomotion (Velib, Autolib, skateboard, marche sur les mains).

2. Avoir une conversation désagréable avec quelqu’un (« tu sens l’oignon, et j’ai couché avec le prof de yoga »).

3. Coucher avec le prof de yoga au lieu de bêtement suivre le cours en le matant.

4. Courir plus longtemps que d’habitude, ou plus vite, ou sur un nouveau trajet.

5. Accompagner une sortie de classe.

6. Accepter une prise de parole en public.

7. Jeûner pendant une journée (ou juste pendant 12 heures).

8. Aller acheter quelque chose chez Didier Ludot sans repartir en pleurant à cause de l’accueil plus que glacial.

9. Monter sur le toit de son immeuble.

10. Annoncer à votre famille que vous ne passerez pas Noël avec eux.

11. Couper l’eau chaude chez soi.

12. Se passer d’un appareil électro ménager (option facile : le grille pain, option hard le lave linge).

13. S’occuper de tous ses papiers d’un coup (ou tout jeter à la poubelle et en subir les conséquences).

14. Rompre (avec quelqu’un ou son travail).

15. Faire un truc qu’on déteste (ou qu’on croit détester) pour voir si c’est toujours vrai (aller à la piscine municipale, chez le dentiste, ou chez le coiffeur).

16. Ne rien s’acheter pendant 6 mois à part des choses utilitaires (nourriture, PQ…).

17. Passer une journée sans consulter facebook ni ses mails (ou tout simplement une heure).

18. Se rendre à une soirée où on ne connaît personne ou presque.

19 Partir seul(e) quelque part.

20 Faire un coming out de quelque nature que ce soit (mais si possible politique, sexuel ou religieux).

21 Apprendre un jouer d’un instrument.

22. Danser dans une soirée où personne ne danse (sans être ivre).

23 Se mettre des contraintes alimentaires (vous trouverez plein d’idées sur ce blog).

24 Passer une journée sans parler (ou alors le moins possible). Ou tout simplement passer toute une journée sans commencer de phrase par « moi, je » (ha ha c’est plus difficile qu’il n’y paraît).

25 Aller au cinéma ou à un concert seul(e).

26 Se rendre dans un endroit qui nous intimide d’habitude (rayon rouge à lèvre du Marionnaud avec ses vendeuses rapaces, église, librairie, piscine municipale…).

27 Porter le vêtement le plus importable de sa garde robe.

28 Un grand classique mais toujours efficace : demander une augmentation (oui, même si on est mère au foyer).

29 Dire non.

30 Essayer de se prendre un refus par jour pendant 30 jours (ou tout simplement pendant une journée).

 

 

 

 

10 réponses

  1. Cette liste m’inspire une anectote (qui n’a pas de conclusion, mais c’est le jeu avec les anectotes).
    Il n’y a pas si longtemps je vivais dans un appart sans douche & wc MAIS avec acces au toit (permet de scorer direct 2 points dans la liste, si on considere le wc comme un objet électrique)
    Je dois avouer que je regrette cette période car depuis que l’appart a été muni d’une salle de bains digne de ce nom le trou qui menait au toit a été bouché (c’est le principe du retour dans la zone de confort)

    • un accès au toit c’est le méga luxe !! et de toutes façons il faut se préparer à vivre sans WC et à utiliser des sacs en plastiques et des bouteilles vides (relire survivre à l’effondrement économique). Moi j’en ai un dans mon immeuble mais faut monter sur une vieille échelle toute pourrie et franchement à chaque fois je sais que je tente le diable (mais après ça vaut le coup).

  2. Et on peut rester dans sa zone de confort pour éviter de se faire taper ou bien ? Je propose une idée : prendre une décision à pile ou face ou au dé ! Le n°27 est un grand classique de ma vie au travail. Et rien que de lire ta liste je suis grave sortie de ma zone de confort. Ce soir j’ai mangé de l’ail frais cru (check n°23), je crois que c’est l’air autour de moi qui sort de sa zone de confort, ainsi que tout mon système digestif. Autant dire que je suis une grande aventurière.

      • Moi je (ne suis pas les recommandations pour sortir de sa zone de confort) ne l’ai pas lu, mais j’ai lu le reportage d’Emmanuel Carrère dans un XXI. Et comme tout ce que j’ai lu de lui (Le Royaume! Le Royaume!) , j’ai aimé.

  3. Et rêvé qu on a couru ca peut compter ??
    Se faire tatouer à 40 ans ca compte aussi ( si on bosse dans un univers hyper strict et bien pensant ?)
    Sinon sympa la liste ! Merci d être si inspirante !
    Bibiche de ca biche au nid.

    • ha ha je pense que c’est carrément mieux de se faire tatouer à 40 ans qu’à 20 ans (=regret maximal après). De même j’ai prévu de commencer à me droguer sérieusement vers 75 ans (mais avec du cannabis bio of course).

  4. A propos de :
    20-Faire un coming out de quelque nature que ce soit …
    Pouvoir dire un jour devant une assemblée médusée, pouvoir dire enfin, sans second degré ni provocation, sans honte ni forfanterie : « Michel de Montaigne et Marguerite Duras m’ont toujours emmerdé !  » serait plutôt propre à me faire réintégrer ma zone de confort plutôt que de m’en faire sortir.

  5. Marie, un grand MERCI
    Ma tante m’a parlé de votre blog ce matin, les 30 façons de sortir de votre zone de confort m’ont particulièrement fait rire.
    Je fais le version concentrée de votre article depuis quelques semaines… Alors cela m’a fait du bien d’en rire (seule au resto un samedi soir ça doit compter double!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *