Entre ici, toi qui veux essayer le yoga

A chaque fois que je parle de yoga à mes ami(e)s sportif(ve)s, je récolte la même réponse : « Oh oui mais c’est vraiment trop lent / ennuyeux / pas assez fatigant » (barrer la mention inutile). C’est vrai que quand on est dopé aux endorphines, le premier cours de yoga peut faire l’effet d’une purge. C’est quoi ce truc où il faut lever un bras, en inspirant, puis baisser l’autre bras (lentement précise la prof). Et qu’est ce que j’entends, là ? un ronflement ?

Je pensais la même chose après quelques essais totalement infructueux jusqu’à ce qu’une année, excédée de tomber malade en permanence (c’était avant que je n’achète mon extracteur de jus), et persuadée qu’il fallait d’une façon ou une autre rééquilibrer le corps et l’esprit, le ying et le yang, j’ai poussé la porte d’une salle près de chez moi. Et là miracle, j’ai adoré. Les cours me laissaient courbaturées mais détendue, je sentais de nouveaux muscles pousser, je me suis enfin mise à me tenir droite pendant la journée, et à respirer correctement, et je n’ai plus jamais eu mal au dos. Depuis j’ai continué, j’essaie d’y aller une à deux fois par semaine en salle et de faire de petites séances de 20 mn à la maison le reste du temps.

Donc si le yoga vous a barbé, c’est sans doute que vous n’avez pas essayé le bon cours. En effet il existe autant de sortes de yoga (yin yoga, Iyengar, Hatha, Kundalini, Asthanga, Bikhram) que de marques de lessive. Et plus encore que le « style » de yoga, ce qui compte avant tout c’est le prof. Il faut donc chercher le prof qui vous conviendra sachant qu’il y a des yoga très lents, avec beaucoup de Pranayama (les exercices de respiration, qui saoulent en général les débutants), et des formes de yoga beaucoup plus intense. Et cerise sur le chapeau, vous aurez des profs plus ou moins branchés « Inde », certains traiteront la séance de yoga comme un vulgaire cours de gym, ou au contraire, vous  aiderons à « visualiser la colonne scintillante de vos chakras ». Là encore c’est une question de préférence personnelle.

Si vous avez fait de la danse autrefois, que vous êtes un peu psychorigide, et que vous aimez avoir mal après un cours, je vous conseille l’Iyengar. C’est un style de yoga très particulier, où chaque posture est extrêmement codifiée (un peu comme en danse classique). On passe beaucoup de temps pendant le cours à corriger sa posture et elles font toutes super mal.

Le Kundalini est la version la plus « hard » du yoga, à la fois intense physiquement, et sprituellement (on fait circuler l’énergie, et on chante pas mal de mantras). Je n’ai jamais essayé mais on m’a dit que c’était pour public averti.

Si vous avez besoin de vous défouler un grand coup, essayez le Bikram, de toutes façons ça vous fera un truc à raconter. C’est un yoga qu’on fait en sous vêtements dans une salle surchauffée, à 40 avec un prof qui vous hurle les postures à enchaîner. Aussi efficace que de courir un 20 km.

Le yoga Vinyasa est un yoga dynamique où on enchaîne les postures, alors que le Hatha est la forme « classique » du yoga où on travaille en statique, et où on travaille également la respiration. Mais dans ces deux styles de yoga, ça va beaucoup varier selon les profs, n’hésitez pas à essayer plusieurs cours.

Ca c’est pour ceux que je connais (un peu). Ce que j’apprécie le plus dans le yoga, c’est un peu comme en escalade, on muscle des parties du corps pas trop sollicitées le reste du temps, comme le dos, ou les bras. On développe aussi le sens de l’équilibre, ou la souplesse. On apprend énormément à écouter son corps, puisqu’il faut apprendre à aller le plus loin possible dans une posture sans se blesser. Si vous avez une fragilité dans une partie du corps, le prof vous aidera à renforcer cette partie spécifiquement, où à la préserver, c’est donc une des seules activités physique que l’on peut pratiquer dans presque n’importe quelle condition.

Et puis c’est quand même la frime de réussir à faire ça (même si bien sûr le yoga c’est « sans compétition »)

sirshasasana-etap8-nb-2

 

2 réponses

  1. Super article, tu as peut être des bonnes adresses à Paris? J’ai fait du yoga pendant quelques mois il y a 2/3 ans, mais la dimension « spirituelle » me barbait… J’ai abandonné alors que la discipline en elle-même me plaisait…

    • Merci 😉 Je vais au centre QEE dans le 9ème (www.qee.fr). Ils ont aussi un centre à Boulogne. Les cours sont très variés, les horaires pratiques, et les profs tops. Sinon on m’a dit beaucoup de bien du centre Chaps dans le 11ème rue de la Pierre Levée. Si la dimension spirituelle te barbe, je te conseille de tenter le Iyengar, très physique (on en ressort avec bcp de courbatures), ou le Vyniasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *