Causes célèbres

En ces périodes insurrectionnelles où chacun semble invité à manifester son mécontentement et son espoir d’un monde meilleur, je me permets de partager les causes pour lesquelles je me bats au quotidien et qui sont bien sûr au programme de mon parti (le PIF2, d’inspiration anti-capitaliste et chrétienne, avant cela j’avais fondé le PIF, qui était ouvertement libertarien, comme quoi on change).

  • L’interdiction des expressions « pas de souci » et « belle personne ».
  • La disparition des hypermarchés, des grandes et moyennes surfaces (oui, toi aussi le Daily Monop du bas de la rue, tu es visé).
  • La disparition de toutes les chaînes de magasins quelles qu’elles soient : je déprime quand je vois un nouvel APC ou un quinzième Comptoir des Cotonniers ouvrir dans ma rue. Pourquoi est-ce qu’on devrait acheter les même choses partout ?
  • L’interdiction de l’utilisation de l’image féminine dans la publicité sous toutes ses formes. Rappelez vous la querelle des images à Byzance au VIIIème siècle, ben là ce sera pareil. Mais de toutes façons les 4*3 du métro seront remplacés par des reproductions de Nicolas Poussin et d’Hubert Robert.
  • L’interdiction des recherches en I.A. (=intelligence artificielle) publiques comme privées. Comme Nick Bostrom, je pense que le risque existentiel est loin d’être une fiction et que jouer avec l’I.A. dans l’état actuel de maturité de l’humanité, revient à laisser un enfant de trois ans avec un paquet d’allumettes et un bidon d’essence.
  • L’arrêt total de recherche et d’utilisation de la technologie CRISP-R. Même raison.
  • La déclaration du transhumanisme comme crime contre l’humanité. Toujours pareil.
  • L’interdiction des tongs et du pantacourt pour le sexe masculin.
  • L’abandon immédiat des négociations du TAFTA.
  • La démocratie directe avec référendum pour toutes les grandes questions de politique intérieures. Ou la monarchie. Ou les deux, tiens (autorité en haut, liberté en bas comme disait Maurras).
  • L’enseignement des classiques et des humanités dès le plus jeune âge. Plus de classes bilingues chinois, mais latin et grec dès le CM2, et Cicéron et Homère pour tout le monde.
  • Idem pour l’informatique (qu’on ne dise pas que je ne vis pas avec mon temps). Mais langage C avec les pointeurs et tout (très formateur, le C) plutôt que Ruby on rails.
  • Que des photos d’abattoirs et des élevages en batteries soient collées sur tous les emballages de nourriture industrielle : tout le monde peut continuer à manger de la viande (moi j’en mange en tous cas!), mais au moins que ce soit en connaissance de cause.
  • Idem pour les vêtements : que H&M, Zara & co mettent de grandes photos des usines au Bangladesh de leurs sous traitants dans tous les magasins.
  • Un remaniement conséquent du catalogue de la Pléiade, dont d’ailleurs je prendrai immédiatement la direction.

Votez pour moi ! (pour avoir testé mon programme sur un certain nombre de personnes, je sais qu’il y a relativement peu de chances pour que je parvienne au pouvoir par les urnes, mais au moins comme ça vous serez prévenu en cas de coup d’état, et de toutes façons je réserverai des ministères sympas aux fidèles lectrices de mon blog).

16 réponses

  1. Je vote pour toi sans hésiter… SI, tu acceptes de mettre dans le métro des 4*3 de Sempé également (« Mieulx est de ris que de larmes escripre,
    Pour ce que rire est le propre de l’homme. »)

  2. Je suis partagée entre une adhésion (presque) unanime et un cruel dilemne : dois-je saisir les services de la protection de l’enfance? J’ai vraiment les boules pour tes enfants quand même. Latin? Grec? Seriously? Et, quand ils ouvrent le frigo à l’heure du goûter, des photos de poulets en batterie et de veaux à l’abattoir? Sans parler de leurs vacances à St-Et., pauvres bichons. Ca me donne des frissons rien que de penser à leur enfance sacrifiée 😉

    Je saisis la nuance entre le PIF1 et le 2 mais en même temps, je me dis que du libertaire au chrétien, le point commun c’est quand même l’accent sur l’accomplissement de chacun, considéré comme individu (Pif1) ou personne (pif2). Pas sûre d’être très claire…

    • ha ha tu es bien la seul à avoir vu un point commun entre le PIF1 et 2, mais en effet vu comme cela il y a peut être une logique. Pour ce qui est des enfants en tous cas ils sont très heureux à St Etienne (et puis comme ça ils tâtent du pays réel, ça les change des terrasses de SoPi). Sinon, oui, je suis « très sévère, trop sévère » comme on aime à le rappeler à la maison.

  3. TROP COOL (si tu es élue je peux avoir le ministère de l’agriculture?)

    Par contre on est accepté dans le mouvement même si on est pas catho? (et qu’on est yogi à la place?)

    • évidemment. Nous (les cathos) on est très ouverts (rires). Je te donne l’agriculture, si tu me présente un plan abeilles convainquant (j’adore le miel et on n’en trouve plus, depuis qu’elles meurent toutes).

  4. Ah pendant qu’on y est des ministères et réclamations je voudrais le ministère de la joie et de l’enthousiasme (j’ai pas peur d’un nouveau projet). Tu valides ?

  5. Je propose Eva Bester comme secrétaire d’Etat à la mélancolie (mais pourquoi secrétaire d’Etat à, et ministre de ?), elle a fait ses preuves dans le domaine, et je vote pour toi si on supprime aussi le mot « juste », parce que c’est juste horripilant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *