Un mois bientôt

Bon ça fait bientôt un mois que je ne pointe plus au bureau le matin.

Je pensais être un cador de la gestion du temps (en toute modestie, on me demande souvent des conseils sur le sujet, plus que sur la cuisine en tous cas), mais comme tous les fraîchement sortis du monde du salariat (qui vous laisse à peu près autant d’autonomie que l’univers carcéral en terme de gestion de votre temps, et croyez moi c’est bien confortable), j’ai bien pataugé pendant ce premier mois.

Je vous épargne les écueils classiques contre lesquels on m’avait mise en garde (pyjama à midi, trou temporel des réseaux sociaux et d’internet en général, déjeuners qui s’éternisent jusqu’à 15h30 « t’as le temps maintenant », crise d’angoisse devant les cases vides de l’agenda, rangements frénétiques de divers placards, déplacement d’un café à l’autre « pour trouver le meilleur endroit pour bosser ») et dans lesquels je suis bien évidemment tombée. Après un mois j’ai donc dû essayer de revoir mes habitudes, et mes ambitions pour la suite de l’année.

Tout d’abord j’ai pris la liste de tous les trucs que je voulais faire pendant mon congé (environ 243), et j’ai accepté de n’en prendre qu’un ou deux éléments auquels je m’attaquais avant les autres, au lieu de vouloir tout faire de front (hyper dur pour une hyperactive comme moi) (par exemple je pensais que j’écrirais tous les jours sur ce blog : rires).

Ensuite j’essaie de bloquer des blocs de temps de 2 à 4 heures pour lesquels je ne suis là pour personne, suivant les principes de ce livre:. Ca paraît facile sur le papier mais dans la vraie vie, tous les thésards le savent c’est la mort. Parallèlement (et croyez moi que je me fais violence tant j’adore cocher des tonnes de trucs sur ma todo liste) j’accepte de ne lire mes mails qu’une ou deux fois par jour et de faire traîner l’administratif de notre boîte, ou de la vie quotidienne (comme choisir la maison de vacances de cet été sur airbnb). Est ce que j’y arrive ? ben non, mais j’essaie. Mais je garde des journées (3/4 par mois) pour faire des trucs complètement déconnectés du boulot comme ce week-end où on a fait une partie de Paris-Vezelay à pied (la marche, c’est le nouveau running, croyez moi).

Enfin après toutes ces considérations théoriques et un peu fumeuses, parlons concret : j’ai passé une bonne dizaine d’heures sur le forum « Vers la terre » pour étudier les différentes solutions de compostage à domicile et j’ai lu trop de témoignages sur des vers putréfiés, dévorés par des asticots, ou échappés sur le sol : I AM NOT READY YET.

 

 

 

 

 

 

 

5 réponses

  1. hé hé…
    t’es forte d’avoir trouvé un livre pour te sortir de là. moi, j’ai eu la prétention de faire par moi-même. ça m’a pris du temps donc.

  2. tes lectures me font peur … j’espère que tu vas trouver un mode de fonctionnement idéal pour bien mettre à profit ton congé de 2 ans… et que tu vas venir ici nous en reparler !!

  3. Hello,

    premier commentaire, pas très inspiré, pour te dire que je te lis avec autant de plaisir que d’intérêt (et que je suis très touchée que tu m’aies ajouté dans ta blogroll. la mienne ne devrait pas tarder!)

    Sur ce billet en particulier : je fais partie de ceux qui non seulement n’ont jamais été très organisés mais qui en plus travaillent pour l’essentiel à domicile et sans horaires imposés. Je n’en suis pas à mon premier mois à ce régime et laisse moi te dire que c’est l’HORREUR!
    J’ai tout de suite cliqué sur le lien parce que je ne perds pas espoir de tomber sur LE remède à tous les maux de la procrastination mais il est pas donné, quand même.
    Surtout si le seul conseil c’est : dégagez-vous 2 ou 4h sans sollicitations!
    A bientôt!

    • idem, je viens de découvrir ton blog que j’aime beaucoup… pour la gestion du temps, j’adore donner des conseils que je ne m’applique jamais à moi-même (sinon ce serait trop simple). J’ai bien lu tous les livres sur la productivité et la gestion du temps disponibles sur le sujet, et je tâtonne encore…Affaire à suivre !

Répondre à Marie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *