The power of the jus de légume

0226000007780509-photo-extracteur-de-jus

ça ?

c’est un extracteur de jus.

C’est un objet très symbolique pour moi car le jour où je me suis achetée mon extracteur (il a quatre ans, et il va très bien merci), et que j’ai vu les regards effarés de mon entourage, j’ai compris que je prenais une pente solitaire. Celle qui vous mène au régime paléo, au culte du céleri, au jeûne hydrique et même qui sait à l’hydrothérapie du côlon.

Je ne vous ferai pas l’insulte de vous expliquer en quoi l’extracteur est supérieur à un vulgaire mixeur où à son homologue en cherté, le Vitamix, il y a des forums entiers sur internet pour cela.

En une phrase, l’extracteur conserverait mieux les vitamines, grâce à la douce rotation de sa vis sans fin. Les jus ainsi produits sont également franchement meilleurs, je ne saurai dire pourquoi. Ajoutons que ces qualités se paient, car un extracteur digne de ce nom coûte disons le une blinde. Mais il paraît que le mécanisme est robuste et dure une vie.

Après l’achat de mon extracteur, emportée par l’enthousiasme et par la lecture de sites US, je me suis lancée dans une cure de juicing où on ne boit que des jus jours et nuits, et…je suis tombée super malade, mais je vous expliquerai pourquoi il ne faut pas faire de detox à tort et à travers.

Maintenant ce serait mentir que de dire que tous les matins je bois un demi litre de jus « chou betterave celeri », mais je m’en sers beaucoup beaucoup et franchement je n’ai JAMAIS regretté cet achat (au contraire de la machine à pain qui a servi une fois ou des nombreux germoirs qui se morfondent dans mes placards).

Le principal avantage de l’extracteur, c’est que si vous manquez de temps pour cuisiner, et vous voulez faire des repas sains, c’est le moyen idéal de consommer les légumes achetés au marché un jour d’enthousiasme et qui se gèlent dans le bas du bas du frigo. Presque tous les légumes passent dans l’extracteur, s’ils sont bios il suffit de les brosser sous l’eau et de les débiter en cube, pas besoin de les peler et c’est parti. Par exemple on peut se débarrasser de ce gros chou vert en deux temps trois mouvements, ou de ses feuilles de kale. En 10 mn à peine, vous avez mangé vos cinq fruits et légumes par jour.

Quelques conseils néanmoins : ajoutez une pomme si vous craignez le goût un peu fort de certains légumes. Attention à l’ail, il peut être irritant pour l’estomac en jus. N’oubliez pas de rajouter du persil, de la menthe ou du basilic. Et surtout ne mettez du radis qu’à dose homéopathique.

Et vous pourrez même impressionner tout le monde en été en servant un jus de concombre, céleri, fenouil avec un filet de citron ou quelques feuilles de basilic (ou un shot de vodka), ça changera du gazpacho.

Ah oui et je m’en sers aussi pour faire avaler des légumes en douce à mon fils, en glissant quelques feuilles de chou ou quelques carottes dans son jus pomme mandarine, mais chut.

Si vous avez des doutes et que vous habitez Paris, vous pouvez vous rendre chez Pousse Pousse, rue Notre Dame de Lorette, où ils se feront un plaisir de vous faire une dégustation. Contrairement à la plupart des bars à jus qui fleurissent un peu partout, ils utilisent des extracteurs (et même ils en vendent).

 

Une réponse

  1. Content de voir qu’il y a de plus en plus d’adeptes aux jus de légumes ! Moi aussi l’extracteur a vraiment bousculé mon quotidien, et en bien !

    Bon jus à vous et bonne continuation pour votre blog !

    Amicalement

    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *